Ecouter Groupe Imghrane musique tachlhit mp3

Ecouter imghran en direct gratuit en ligne
le group imghrane sur se site free en musique mp3
ecouter imghran sur votre pc ici:



Le groupe Imghrane est fondé en 1991 de la part de Abderrahman Habou après une immense
recherche dans le cadre du patrimoine musical Amazigh.
Le premier album : La premier création de la troupe Imghrane était en 1995 (paroleset chant: Abderrahman Habou). 2001 une année de la distinction : L’intégration de nouveaux membres dans le groupe musical a donné un nouveau départ vers un style plus riche et plus expressif surtout à l’arrivéede Larbi Habou
, ce talent qui a enrichit la chanson à plusieurs dimensions
(mélodies,paroles et le chant ).
Style et thèmes :
Le style d’Imghrane laisse entrevoir les liens entre la tradition du souss et certaines sonorités celtique ou sud Américaines pour assurer une harmonie musical et une modernité distinguée notamment avec une nouvelle approche de thèmes traités tel que: les valeurs humaines, sujet sentimentales, les propositions social, et culturelles, sans oublier la préoccupation identitaire (Tamazighet).

les Membres de la troupe :

HABBOU Abderahman : Né le 1974 à ASSAKA, grand prix national de l’enseignement de la langue Amazigh, président de L’association IMGHRANE pour L’art et la culture. Fondateur du groupe IMGHRANE, et le titulaire du premier album du groupe 1995.

HABBOU Larbi : Né le 1978 à ASSAKA, apprécie par la musique Amazigh traditionnel et moderne. IL est intégré dans le groupe en 2001, son arrivée à créer des nouvelles modifi-
cations sur la composition musicale et au niveau des paroles des chansons (expériences des chansons éternels).

HABBOU Boujma â : Né le 1975 à ASSAKA, percussionniste du groupe attiré par tous les instruments rythmiques de la mélodie Amazigh, IL est intégré dans le groupe en 1997.

SALAK Mohamed : Né le 1974, il est parmi les premiers fondateurs du groupe. IL maîtrise plusieurs instruments notamment le Banjo, Lahjouj, Gamberi, La Flûte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire